De quoi Jésus est-il l’incarnation ?

Conférence d’André Gounelle

Ecouter – télécharger

Le mot « incarnation »

  1. sarx en grec – caro (génétif carnis) en latin
  2. in

La notion d’incarnation

  1. L’humain a affaire avec du charnel et du non charnel
  2. le non corporel se manifeste sous une forme sensible
  3. l’invisible se manifeste dans le visible (pas de contradiction de nature)
  4. dans le monde, il y a autre chose que le monde

L’incarnation en Jésus

  1. « La parole est devenue chair » Jean 1/14
  2. et non pas « Dieu s’est fait homme »
  3. Les conciles sont allés plus loin que le texte biblique
  4. Ce que Dieu entreprend plutôt qu’un programme à mener par nos propres moyens

Conclusion… Jésus incarne la parole de Dieu, l’homme authentique, la joyeuse promesse que nous recevons de l’Évangile et de la belle espérance qu’il fait naître en nous.

 

Un commentaire

  1. J’aime beaucoup quand André Gounelle essaye de distinguer ‘incarnation’ de la formule de Nicée… Personnellement je préférerais la formule ‘adombration’ (utilisée à l’époque d’Origène) qui permettrait d’éviter les ambiguïtés de l’incarnation absolutivante , permettrait de mentionner une non évidence (l’ombre’) et de trouver une référence avec Luc 1/35.. https://www.facebook.com/catharesetprotestants/photos/a.139092582841840.36797.127411380676627/714768015274291/?type=1&theater

Laisser un commentaire