L’avent par l’éducation

Deux minutes pour prier, Ephphatha, proposé par l’Église protestante unie de Montpellier, avec FMPlus

Mon ami, le temps de l’Avent est donc l’occasion de nous préparer à l’advenue de la vie divine dans notre histoire. C’est cela qui rend notre vie proprement humaine : faire bon accueil à la vie divine. Plus concrètement, nous pouvons lire un passage du livre d’Ésaïe au chapitre 7 pour comprendre comment Dieu advient dans notre histoire afin de rendre notre vie profondément humaine. À partir du verset 14 nous lisons : « c’est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe. Voici que la jeune fille est enceinte, elle enfantera un fils, et lui donnera le nom d’Emmanuel. Il mangera de la crème et du miel, jusqu’à ce qu’il sache refuser ce qui est mauvais et choisir ce qui est bon. »

Par ce signe, nous comprenons que Dieu intervient par l’éducation. Plus exactement, l’éducation est le chemin par lequel la vie divine grandit en chaque être de manière à le rendre plus humain, de manière à le rendre capable de refuser ce qui est mauvais, ce qui cause du tort, et le rendre capable de choisir ce qui est bon, ce qui favorise le bonheur. Chaque génération qui vient au monde a besoin d’être éduquée, d’être humanisée, d’être évangélisée. Chaque nouvelle génération a besoin d’entendre les paroles de grâce qui l’encouragera à vivre selon la foi, l’espérance et l’amour.

Eduquons-nous par la prière : Seigneur Dieu, je dis ma reconnaissance pour la crème et le miel qui accompagnent mon humanisation. Merci pour les paroles qui nourrissent ma foi, mon espérance et mon amour. Ressuscite mon cœur d’enfant pour que je puisse apprendre encore ce qui me rendra plus humain et plus fraternel, à la manière de celui qui sera enfanté à Noël. Amen

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.