L’épreuve de la tentation

Genèse 3/1-13

Ecouter l’étude biblique sur Genèse 3 – télécharger

Phrase du « Notre Père » étudiée :

Matthieu 6/13 (LSG 1910) Traduction littérale
ne nous induis pas en tentation Et ne nous emporte pas dans l’épreuve

Document de travail

Genèse 3/1-13

 
1 Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs, que l’Éternel Dieu avait faits. Il dit à la femme: Dieu a-t-il réellement dit: Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin ?[1]  2 La femme répondit au serpent: Nous mangeons du fruit des arbres du jardin.  3 Mais quant au fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit: Vous n’en mangerez point et vous n’y toucherez point, de peur que vous ne mouriez[2]4 Alors le serpent dit à la femme: Vous ne mourrez point;  5 mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal.  6 La femme vit que l’arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu’il était précieux pour ouvrir l’intelligence; elle prit de son fruit, et en mangea; elle en donna aussi à son homme, qui était auprès d’elle, et il en mangea.  7 Les yeux de l’un et de l’autre s’ouvrirent[3], ils connurent qu’ils étaient nus, et ayant cousu des feuilles de figuier, ils s’en firent des ceintures.  8 Alors ils entendirent la voix de l’Éternel Dieu, qui parcourait le jardin vers le soir, et l’homme et sa femme se cachèrent loin de la face de l’Éternel Dieu, au milieu des arbres du jardin.  9 Mais l’Éternel Dieu appela l’homme, et lui dit: Où es-tu ?  10 Il répondit: J’ai entendu ta voix dans le jardin, et j’ai eu peur, parce que je suis nu, et je me suis caché.  11 Et l’Éternel Dieu dit: Qui t’a appris que tu es nu ? Est-ce que tu as mangé de l’arbre dont je t’avais défendu de manger ?  12 L’homme répondit: La femme que tu as mise auprès de moi m’a donné de l’arbre, et j’en ai mangé.  13 Et l’Éternel Dieu dit à la femme: Pourquoi as-tu fait cela? La femme répondit: Le serpent m’a séduite, et j’en ai mangé.


[1] Ecart du serpent par rapport à la vérité

[2] En Gn 2/9 c’est l’arbre de vie qui est au milieu du jardin.

[3] Même verbe grec que Luc 24/31.

Laisser un commentaire