Les oiseaux de mauvais augure annoncent que ça va mal finir. Que sait-on de la fin ? Quand on s’intéresse à ce que sera la fin de l’Histoire, on fait de l’eschatologie : la science de la fin. L’eschaton, c’est ce qui est dernier, en grec. Pour savoir ce qui est dernier, ce qu’il y aura à la fin des temps, on peut faire preuve d’imagination. Souvent, cela consiste à projeter nos espoirs ou nos peurs. Dans pareil cas, penser la fin revient à imaginer ce qui arrivera à partir de ce qui nous obsède.

Évangile et liberté

Date de parution: 01/01/2018

Lien vers l'intégralité de la publication:
https://www.evangile-et-liberte.net/2018/01/eschatologie-proleptique/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.