Le doute de Thomas

Dans l’émission RCF “enfin une bonne nouvelle” Béatrice Soltner et moi-même partons à la découverte d’un texte de l’évangile selon Jean qui met en scène les disciples de Jésus qui sont enfermés dans une pièce, confinés dans leur peur, le premier jour de la semaine, le dimanche qui suit Pâques : le premier jour du reste de leur vie.

Jean 20/19-31
19 Le soir de ce jour, qui était le premier de la semaine, les portes du lieu où se trouvaient les disciples étant fermées, à cause de la crainte qu’ils avaient des Juifs, Jésus vint, se présenta au milieu d’eux, et leur dit: La paix soit avec vous ! 20 Et quand il eut dit cela, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent dans la joie en voyant le Seigneur. 21 Jésus leur dit de nouveau: La paix soit avec vous ! Comme le Père m ‘a envoyé, moi aussi je vous envoie. 22 Après ces paroles, il souffla sur eux, et leur dit: Recevez le Saint -Esprit. 23 Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus. 24 Thomas, appelé Didyme, l’un des douze, n’était pas avec eux lorsque Jésus vint. 25 Les autres disciples lui dirent donc: Nous avons vu le Seigneur. Mais il leur dit: Si je ne vois dans ses mains la marque des clous, et si je ne mets mon doigt dans la marque des clous, et si je ne mets ma main dans son côté, je ne croirai point. 26 Huit jours après, les disciples de Jésus étaient de nouveau dans la maison, et Thomas se trouvait avec eux. Jésus vint, les portes étant fermées, se présenta au milieu d’eux, et dit: La paix soit avec vous ! 27 Puis il dit à Thomas: Avance ici ton doigt, et regarde mes mains; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté; et ne sois pas incrédule, mais crois. 28 Thomas lui répondit: Mon Seigneur et mon Dieu ! 29 Jésus lui dit: Parce que tu m ‘as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n’ont pas vu, et qui ont cru ! 30 Jésus a fait encore, en présence de ses disciples, beaucoup d’autres miracles, qui ne sont pas écrits dans ce livre. 31 Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu ‘en croyant vous ayez la vie en son nom.

Ce texte composé une soixantaine d’années après les faits nous parle de la première génération qui a suivi celle des disciples de Jésus : dans une ambiance cultuelle, le ressuscité rejoint les chrétiens dans une formule de paix. Cette formule de paix permet de franchir les obstacles, les fermetures, l’entre-soi.

La paix de Jésus est bien différente de la paix dont le monde est capable : ce n’est pas une paix qui s’impose, mais une paix qui se construit avec ceux qui sont en conflits avec nous. C’est une traversée du conflit qui organise la mort et la résurrection de l’ennemi. C’est la raison pour laquelle les blessures du Christ Jésus n’ont pas disparu : le vendredi saint est rappelé, manière de dire que l’action de Jésus ne s’opère pas dans la surpuissance.

Alors, Thomas a-t-il touché le ressuscité ? Le texte ne le dit pas. Le texte nous indique que le doute de Thomas est levé lorsqu’il entend la parole le rejoindre lors de l’oral de rattrapage. L’attitude de Thomas est bien plus intéressante que la foi automatique des autres disciples, foi qui ne tiendra pas lors de la première épreuve rencontrée parce qu’elle n’a pas été éprouvée. D’ailleurs Jésus lui-même prend au sérieux le doute de Thomas et ne lui reproche nullement d’être un homme de peu de foi. Le doute permet de libérer la foi des fausses croyances qui ne rassurent personne, mais qui assurent le pouvoir de quelques uns car le doute nous permet de dégager la foi qui croit de la foi qu’il faudrait croire. Le doute permet de libérer la foi personnelle qui peut adhérer directement à Dieu sans se soumettre à la moindre autorité humaine.

Et n’oublions pas la formule du professeur Laurent Gagnebin, pensant à ce que les Églises donnent à voir depuis des siècles : “heureux ceux qui croiront malgré ce qu’ils ont vu”.

Et comme le texte biblique n’est pas la totalité de la foi, du divin, de la vie, bonne exploration personnelle à vous tous !

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.