Sortir de notre aveuglement

L’émission RCF “enfin une bonne nouvelle” produite par Béatrice Soltner nous donne l’occasion de découvrir un texte de l’évangile selon Jean qui met en scène un aveugle de naissance que Jésus et ses disciples rencontrent.

Cet homme est-il aveugle parce qu’il a péché ou parce que ses parents ont péché ?

Le dialogue avec les pharisiens nous permettra de prendre conscience que Dieu n’est pas du côté de ce qui nous arrive, mais du côté de ce que nous pouvons réaliser. C’est sur cet aspect de la vie qu’il nous faut ouvrir les yeux, comme le fit l’homme que Jésus rencontra.

Tant que nous ne voyons pas cette liberté d’agir au quotidien, nous sommes aveugles, comme l’étaient les pharisiens. Cela sera important dans quelques temps, lorsque le confinement nous semblera trop long, que nous n’aurons plus le goût pour les grands horizons, que nous serons devenus aveugles aux opportunités qui se présentent pour rendre notre vie infiniment plus stimulante que ce qu’elle sera peut-être devenue : peu importe les raisons pour lesquelles nous aurons cesser de voir la beauté de la vie, seule compte la possibilité d’ouvrir les yeux et de voir le monde, le réel, face à face.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.