Le Notre Père selon Martin Luther

Spectacle par les enfants de l’Eveil à la foi et de l’école biblique, les catéchumènes, les lycéens, les étudiants ainsi que les éclaireuses et éclaireurs unionistes de l’agglomération de Montpellier.
Dimanche 17 décembre 2017, temple de la rue de Maguelone.

Maître Pierre, le barbier du réformateur Martin Luther, se plaint du ritualisme du Notre Père, cette prière que la répétition incessante rend particulièrement fade. Il lui écrit pour lui demander de redonner du sens à cette prière.

Ecouter – télécharger

Martin Luther va se replonger dans des textes bibliques pour retrouver l’épaisseur que contiennent les différentes demandes de cette prière. Ainsi, l’épisode du buisson ardent peut donner sens au fait de sanctifier le nom de Dieu ; La danse de David devant l’arche d’alliance peut donner une interprétation de la venue du Règne de Dieu ; le pain quotidien trouve un écho dans la naissance de Jésus dans un village dont le nom signifie « maison du pain ».

Les situations de la vie quotidienne sont utiles, également, pour comprendre ce que le « Notre Père » nous invite à vivre. Quand un jeune est soumis à la pression du groupe, il risque d’être emporté dans la tentation de se conformer à ce que font les autres. Or la foi chrétienne nous délivre des entraves qui provoque un mal être. Elle nous engage à vivre une dynamique du pardon. Elle suscite la paix.

 

 

Photos Pascale Soula

Un commentaire

  1. c’est toujours réconfortant de voir un Temple près à craquer, têtes blondes et têtes blanches prêt à accueillir l’énergie de Noël : bravo pour cette actualisation qui fait revivre notre histoire biblique.

Laisser un commentaire