Des nouvelles du futur orgue du temple de la rue de Maguelone

Michel Dautry, président des amis de l’orgue du Temple de la rue de Maguelone (Montpellier) et Paul Schwach, trésorier, font un point sur l’avancement du projet d’orgue : 3 claviers, 33 jeux, 2216 tuyaux

Ils nous parlent de Bach, de la musique baroque, en la distinguant de la musique classique et de la musique romantique qui ont déconstruit la rigueur contrapuntique du baroque. Ces aspects ont des conséquences sur le style des orgues et sur le choix des jeux qui le composent. L’orgue prévu à Maguelone sera fait pour jouer Bach en priorité (l’intégralité de Bach est donc à venir) ; il est prévu également pour jouer de la musique moderne et contemporaine.

Cet orgue viendra en complément de ce qui existe déjà à Montpellier. Son aspect visuel sera unique par son buffet conçu par l’architecte Martin Bacot. Compte tenu de l’étroitesse de la tribune, cet orgue sera tout en largeur et non en profondeur. La disposition des tuyaux qui bénéficieront d’un accrochage spécifique, évoquera la liberté. Ainsi, les vitraux seront libérés des tuyaux qui, autrefois, les masquaient.

L’interprétation de l’organiste dépend du choix des jeux (ce n’est que dans la musique contemporaine que les jeux ont été indiqués par les compositeurs), du tempo et du phrasé (mise en valeur de certaines phrases musicales plutôt que d’autres).

Pendant le culte, l’organiste participe pleinement à la liturgie et, jouant après la prédication, il prolonge l’interprétation des textes bibliques.

 

L’orgue est en cours de construction par les bons soins du facteur d’orgue Pascal Quoirin. Les premiers éléments devraient arriver dans le courant de l’été. L’installation devrait être réalisée pour la fin de l’année 2024.

Financement

Cet orgue a un coût initial de 700.000 euros (août 2018).  Le travail de l’architecte, les travaux préparatoires (renforcement de la tribune) et l’inflation, portent le coût total à 900.000 euros.

800 personnes ont fait des dons particulier, des peintres ont offert des toiles pour une vente aux enchères, des concerts ont été organisés.  La Fondation du patrimoine et la société genevoise pour le protestantisme disséminé ont participé au financement, ce qui a permis de rassembler 400.000 euros

l’État, la Région, le département, la Métropole et la Ville ont apporté leur contribution pour un montant de 400.000 euros.

Il reste donc 100.000 euros à financer, ce qui pourrait être l’occasion d’un mécénat par une fondation, une entreprise. Ce serait une manière de participer à la création d’un instrument unique. Les élèves du Conservatoire pourront en profiter. Cet orgue renforcera le rayonnement de la culture dans la région. Il permettra non seulement des enregistrements, mais de la création musicale.

Pour participer à la finalisation du financement de l’orgue, vous pouvez faire un don : https://www.helloasso.com/associations/aotm-amis-de-l-orgue-du-temple-de-la-rue-de-maguelone/formulaires/1

 

 

Pour tous les renseignements sur ce projet : site de l’AOTM

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.