Maguelone, ce temple qui proteste

Le temple de la rue de Maguelone se raconte au fil de l’enquête menée par Olivier Rioux dans le numéro de La Gazette du 9 au 15 juillet.

Le protestantisme à Montpellier depuis 1528 (En 1560, 60% des Montpelliérains étaient protestants) avec les compléments précieux de Valdo Pellegrin.

la construction du temple de la rue de Maguelone et son inauguration en 1870 pour avoir une plus grande capacité d’accueil que dans le bâtiment qui est désormais un autre lieu culte : le Rockstore.

Quelques combats menés pour la liberté, l’égalité et la fraternité, cette devise républicaine qui fut un temps au fronton du temple et qui plonge ses racines dans les lettres de l’apôtre Paul.

 

Et la suite du programme des 150 ans

4 commentaires

  1. Bonjour! Veuillez excuser la liberté que je prends de faire une remarque .Dans le texte de présentation du temple de Maguelone vous écrivez “C’est un lieu qui oeuvre pour le respect de la création”. J’aime à penser que le mot “création” désigne ici le fait pour des artistes de produire des oeuvres. Quoi qu’il en soit, dans un article de Réforme du 10 avril 2020 vous écriviez “Nous sommes capables de créer de l’harmonie au sein de la création”. Dans cet exemple, même si “créer” est oeuvre humaine, vous semblez utiliser le mot “création” pour désigner notre environnement et plus généralement , le monde dans lequel nous vivons.Pourtant, tout le monde est d’accord,(sauf les créationnistes…) pour dire que ce qui existe est le produit de l’évolution et non l’oeuvre de “Dieu” . Je sais bien que vous ne l’ignorez pas mais employer le terme hors de son contexte mythique (comme le fait d’ailleurs l’Epudf) entretient, il me semble, la confusion .

    1. Et si la confusion était dans l’affirmation que tout le monde est d’accord pour dire que ce qui existe est le produit de l’évolution ? L’évolution serait-elle une dynamique dans laquelle l’homme ne crée rien, ne reconfigure rien, n’apporte pas sa touche personnelle, parfois pour détruire, des fois pour rendre plus vivable, plus harmonieux ? L’évolution serait-elle une dynamique dans laquelle on ne nomme pas les différents éléments, dans laquelle on ne donne pas de sens à ce qui fait le monde ? Cette évolution ça ne serait pas autre chose que ce que vous appelez un créationnisme.

      1. (De l’art de faire dire aux gens le contraire de ce qu’ils disent…) Il est évidemment que vous l’homme “apporte sa touche personnelle” et la parole “donne sens à ce qui fait le monde”. La seule chose que je continue de contester, c’est l’utilisation du mot “création” ,aujourd’hui, pour parler de l’univers et de ce qui l’habite. Voilà, j’aurais dû m’exprimer plus précisément sans doute, mais le langage restera toujours source de malentendu et après tout, tant mieux, cela permet que chacun mette son grain de sel ou fasse des mises au point…qui n’en sont pas (?)

  2. Bon! Ne voilà-t-il pas que l’enregistrement n’a pas pris en compte la correction de mon message, et voilà une construction incorrecte! Il faut lire : Il est évidemment incontestable que l’homme “apporte sa touche personnelle” etc

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.