La foi sauve de l’absurde

Étude biblique sur Luc 17/11-19 Dix hommes lépreux et Jésus



Document de travail

Écouter l’étude biblique – télécharger

11  Au cours de son voyage vers Jérusalem, il passait entre la Samarie et la Galilée.
12  Comme il entrait dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre. Se tenant à distance,
13  ils élevèrent la voix et dirent : Jésus, maître, aie pitié de nous !
14  Et les voyant, il leur dit : Allez vous montrer aux prêtres. Pendant qu’ils y allaient, ils furent purifiés.
15  L’un d’eux, se voyant guéri, revint sur ses pas, glorifiant Dieu à pleine voix.
16  Il tomba face contre terre aux pieds de Jésus et lui rendit grâce. C’était un Samaritain.
17 Jésus demanda : N’ont-ils pas été purifiés tous les dix ? Et les neuf autres, où sont-ils ?
18  Ne s’est-il trouvé que cet étranger pour revenir donner gloire à Dieu ?
19  Puis il lui dit : Lève-toi et va ; ta foi t’a sauvé.

Un commentaire

  1. La citation que fait François de R. Picon résume en fait tout, car effectivement la parole vient de l’étrangeté ou ce qui “m’est étranger”..je l’ai expérimenté aujourd’hui lors de mon écoute sur le plateforme COVID… C’est l’autre relève en moi une guérison, et c’est réciproque lors d’une relation.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.