Rendre libre

Cinquième et dernier volet des entretiens sur la liberté avec Béatrice Soltner, dans lequel il est question de rendre libres ceux qui nous entourent. Car la liberté n’est pas affaire d’égoïsme : nous ne saurions garder la liberté pour nous-mêmes. Nous le vérifions avec Jésus qui, s’il fut un homme profondément libre, ne chercha pas à garder jalousement cette liberté pour lui-même. Bien au contraire, il va jusqu’à libérer ses disciples de sa propre personne, ce dont le récit de l’Ascension est le point culminant. En ce sens, la fête de l’Ascension pourrait être une fête de la liberté.

Cette apothéose de la liberté correspond bien au mouvement qui devrait être celui de toute religion : rendre libre, c’est-à-dire rendre responsable, hors de toute tutelle. Comme le disait le réformateur Jean Calvin au sujet des sacrements : ils ne sont que béquilles pour aider notre pauvre foi débile. Mais la perspective chrétienne n’est pas de rester dépendants des services de l’Eglise. La perspective chrétienne consiste à pouvoir frayer notre propre chemin, non pas portés par une institution, mais attirés par ce qui est à vivre.

Alors, suffit-il de proclamer la liberté pour rendre libre ? Comment libérer ceux qui ne sont manifestement pas libres et qui, pour autant, ne souhaitent pas changer quoi que ce soit ? Un élément de réponse est indiqué dans cette émission qui évoque le caractère contagieux de la liberté.

Il faut tenir compte du fait que la liberté peut faire peur, dans la mesure où elle renvoie chacun à ses propres enfermements, à ses propres insuffisances. Dans la mesure où la liberté est bien vécue par amour, elle ne sera pas une violence infligée autour de soi ; elle ne sera pas une sorte d’arrogance insupportable pour les captifs.

A défaut d’un mode d’emploi pour rendre libre, la finale longue de l’évangile de Marc nous offre des éléments, des étapes pour établir une pédagogie de la liberté… chasser les démons, parler de nouvelles langues, brandir des serpents, imposer les mains. Est-ce farfelu et totalement illusoire ? Quelques éléments de réponse dans cette émission de radio et dans Vivre la liberté, paru au Cerf.

Laisser un commentaire